La Verrerie du hameau de Pierre Bénîte à Oullins

 Lieux de Mémoire : retour au lieu précédent : La Verrerie de Saint Bérain sur Dheune en 1789

 

La verrerie Royale de Pierre Bénîte est née de la scission des fondateurs de la Verrerie Royale de Givors. En effet, c'est Joseph ESNARD, marchand de verre, qui est allé chercher le jeune Michel ROBICHON pour lui proposer en 1749, de créer une verrerie avec four à charbon à Givors. Leur association a duré 16 ans mais à la mort de Michel ROBICHON en 1765, Joseph ESNARD a cherché a mettre un terme a cette association avec son fils, Marc ROBICHON.

C'est finalement Marc ROBICHON qui l'emporta, ce qui conduisit Joseph ESNARD a créer un nouvel établissement à Oullins, dans le hameau de Pierre Bénîte. Un arrêt du COnseil d'état de 1768 confirme cette création. l'implantation de la verrerie, très proche de Lyon, lui permet de se développer rapidement. Il emmène avec lui des maîtres verriers de GIvors et fait venir des verriers de France Comté et très rapidement cette verrerie supplantera en volume d'affaire celle de Givors.

Givors était la "mère" de Pierre Bénîte et comme Pierre Bénîte était sur le rhône, elle adopta également le four à charbon grâce à tout le savoir-faire acquis par les verriers de Givors.

 

Et la famille à Pierre Bénîte ?

Trois enfants sur quatre de Jean-Pierre DAVID, notre ancêtre, naquirent alors qu'il travaillait à Pierre Bénîte. IL s'est marié en 1797 à Saint Bérain sur Dheune (a 50km au nord de Lyon, à Montceau les Mines) mais il a du rejoindre Pierre-Benîte au plus tard en 1799. 

 

Lieux de Mémoire : aller au lieu suivant : RIVE DE GIER la capitale du verre au XIXème siècle